GAREF PARIS

GAREF PARIS

Fusée expérimentale Perseus FH05, Biscarrosse, août 2009

Sur la photo ci-dessus, Pierre Trefouret,
Directeur de la Communication Externe,
de l'Éducation et des Affaires Publiques au Cnes,
avec un groupe du Garef devant la fusée FH05.

Ci-contre à gauche, la fusée FH05 sur son pas de tir.



Une longue préparation

Conçus et réalisés au cours de cette année par des jeunes (à partir de 14 ans) du Garef, des cartes électroniques et modules de communication sont destinés à la fusée FH05 qui sera lancée fin août 2009 du Centre d'essais de Biscarrosse (40) dans les Landes, lors du rendez-vous étudiants "C'Space" 2009. Cette réalisation s'inscrit dans le cadre du projet Perseus, coordonné par le Centre national d'études spatiales (Cnes), projet dont le Garef est un des partenaires. Dans ce cadre, le Garef accueille aussi des stagiaires de l'école d'ingénieurs ESIEE qui mettent au point, au Garef, un module ordinateur de bord embarqué permettant un vol autonome de drone ou de fusée.


Départ pour Biscarrosse

Pour la première fois accueillie au Centre d'essais des Landes à Biscarrosse (40), cette campagne nationale de lancement organisée par le Cnes et l'association Planète Sciences a regroupé, du 24 au 31 août 2009, des clubs associatifs et/ou d'écoles d'ingénieurs français et internationaux. Cette année, des Japonais et des Néerlandais étaient aussi présents. 

Après de longues journées de préparation à Paris où il n'était pas rare de voir les jeunes travailler jusqu'à très tard dans la nuit, l'arrivée à Biscarrosse a été l'occasion de présenter les réalisations du club et de rencontrer d'autres équipes dans ce centre d'essais de la DGA du Ministère de la Défense, mis à disposition pour l'occasion. La fusée embarquait aussi une centrale inertielle conçue par des élèves ingénieurs de l'ESIEE en stage au Cnes et au Garef. 

Les cartes électroniques du Garef des systèmes de télémesure équipant la fusée FH05 ont réussi tous les tests et contrôles, mais un incident moteur a empêché la fusée de décoller le jour J. L'autre fusée du projet, la FH03b (CLES FACIL (Insa de Lyon)), a été lancée avec succès.


Rendez-vous en 2010

Le club prépare, dès son retour à Paris, le prochain rendez-vous prévu en août 2010 au même endroit pour le lancement de cette fusée. Des améliorations seront apportées aux systèmes électriques réalisés par les jeunes du Garef, et de nouvelles collaborations seront mises en place au cours de l'année avec des écoles d'ingénieurs pour enrichir les apports à ce vaste projet.

Rappel : les fusées expérimentales hybrides réalisées dans le cadre du programme Perseus du Cnes sont des fusées de jeunes à moteur hybride (N02 protoxyde d'azote, aussi appelé gaz hilarant + Parafine) retombant sous parachute.