GAREF PARIS

GAREF PARIS

PariSat

Fin 2021, le GAREF a concouru pour embarquer une expérience Scientifique sur le premier lanceur Ariane 6, mission FM1. L’ESA a retenu le GAREF mi-février 2022 (statuant avec Arianegroupe / Arianespace et le CNES) pour son projet de satellite expérimental dénommé « PariSat ». Celui-ci a pour objectif la confirmation du modèle de rayonnement du corps noir dans l’espace.

L’équipe PariSat est composée d’une dizaine de jeunes entre 15 et 18 ans, appuyés par des membres plus expérimentés du GAREF.

Rappelons que le GAREF avait déjà construit un satellite, THESEE, sur Ariane L04 et a déjà lancé 5 fois au Centre Spatial Guyanais (CSG)


Avancement de PariSat  

Newsletter PariSat n°5

Newsletter PariSat 5
Newsletter PariSat 5 english



Communiqué de Presse - PariSat prêt à embarquer dans Ariane 6


Newsletter PariSat n°4

Newsletter PariSat n°3



Suite à l’étude thermique qu’a faite le LESIA, le traitement de surface de PariSat a pu être défini. Ainsi, les parties mécaniques du satellite ont reçu un premier traitement d’Alodine 1200 et attendent maintenant d’être recouvertes d’une peinture spatiale noire qui aura pour but de dissiper au mieux la chaleur produite par l’électronique embarquée.

Le système vidéo est en phase d’achèvement et est testé sur table. Reste la question de la transmission télémesure des données sur Terre. Compte-tenu de la faible visibilité du satellite par les stations de télémesures envisagées (Aussaguel et Kourou), l’on recherche d’autres stations du réseau ESA ou une autre méthode (constellation privée de satellites).Les blocs de piles sont eux aussi en fin de réalisation.

Enfin un premier test en vibration aura lieu à l’OVSQ dès que la structure mécanique aura reçu son traitement de surface.